A ces maux qui me rongent

pour ne plus respirer,

aux crampes qui me tordent.

D'une gorge qui ne peut déglutir,

aux yeux vides et perdus 

gonflés des sanglots contenus.

 

A ces maux de mon corps, de ma tête,

dans tout mon être blessé,

à mort comme une bête noire.

Déverse son sang au battement de son coeur.

C’est une mise à mort.

 

Sans rien choisir,  sans rien chercher

Elle s’est posée devant.

Sans pouvoir être une autre.

Envie de bonheur, de colère, de tristesse,

envie d’elle mais pas d’une autre.

 

 

Trop plein d’aimer

de vivre des flots tumultueux,

dans cet amour passion que je ne peux pas,

ne veux plus laisser mourir.

Cet amour d’une vie au seul sens qui la guide.

 

Aucun bruit dans cette rame,

qui me ramène chez moi. Le chez moi du moment.

La neige recouvre le sol, étouffe les bruits grinçants,

du wagon vide qui glisse sur le rail.

Je suis remplis de mots, de phrases, de force, de passion.

 

Baigné de soleil, parfumé du bonheur qui naît,

d’une rencontre qui devient l’unique nécessité.

Je suis peintre,.

A dire vrai je ne sais pas.

Je peins l'intérieur de ma tête.

Je peins ma vie dans ce corps,

Longiligne et maigre, d’ombres et de lumières,

suivant les jours, les heures, les pensées.

 

Aucun bruit dans cette rame qui me ramène chez moi.

Gilles BARP - 2015

Gilles BARP, artiste expressionniste - +33 6 46 63 30 70 - gilles.barp.artiste@gmail.com 

  • Facebook - Grey Circle